• Martin, ou comment progresser joyeusement en résolution de problèmes

    Depuis que j'ai débuté, j'ai souvent utilisé Martin comme base de résolution de problèmes pour mes élèves, et ce à tous les niveaux. Martin a toujours été reçu avec joie, voire excitation. Le moment "Martin" soulève des "Yes !" des "ouiiiiiiii !", voire des sourires  chaleureux sur les visages des moins assurés en mathématiques.

     

    Mais qui est Martin ?

    C'est un fermier (j'ai débuté en zone très rurale). Il a une multitude d'animaux, et il s'agit de compter des animaux, des pattes, des oreilles.

    Parfois, un animal va chez le vétérinaire, parfois, Martin accueille des animaux en pension... Il lui arrive plein d'histoires.

    Ses enclos sont représentés au tableau.

     

    Mais comment peut-on travailler avec Martin et ses animaux ?

    En cycle 2 :

    • Recherche de résultats simples.
    • Utilisation progressive de la symbolisation des animaux (on garde un point qui permet de "voir" la vache et qui permet de taper 4 fois dessus pour compter ses pattes).
    • Ecriture du signe (et que du signe) de l'opération. Martin a donné du sens à la multiplication pour nombre de mes anciens élèves.
    • Ecoute d'histoires de Martin et écriture sur l'ardoise que ce qui sert à résoudre l'énigme de Martin (données utiles/inutiles).
    • Ecriture des opérations simples.

     

    En cycle 3 :

    • Recherche de résultats plus complexes
    • Recherche des opérations seulement (dur d'interdire la réponse : certains ne peuvent tout simplement pas 'en empêcher) , avec ou sans boites (boites = approche des parenthèses) ex : Pour la question "4 vaches, 7 chevaux, 3 poules donnent combien de pattes ?", j'attends : (4x4) + (7x4) + (3x2), voire (11x4) + (3x2), voire pour mes CM2 de l'an dernier [ (7+4) x 4]+ (3x2)

     

    Jusqu'à présent, je dessinais les enclos au tableau. Mais cette année, j'ai voulu faire de Martin un possible rituel en CLIS. J'ai donc fait une affiche, un référentiel. Les images sont issues de  

    Si Martin a autant de succès en CLIS qu'ailleurs, alors un élève viendra chaque jour choisir les animaux qu'il mettra dans les enclos. 

     

     

    Version finie, avec les animaux découpés et équipés de scratch, voici ce que ça donne ;

    Martin, ou comment progresser joyeusement en résolution de problèmes

    Martin, ou comment progresser joyeusement en résolution de problèmes


  • Commentaires

    3
    Dimanche 16 Août 2015 à 20:32

    Merci :)

    Je dois dire que le tout une fois terminé, me plaît assez. J'aurais dû le faire plus tôt.

    2
    akabaz
    Samedi 15 Août 2015 à 19:29

    Très sympa cette idée. Je faisais un peu le même genre cette année. On appelait ça "les petites histoires" et ce sont les élèves qui choisissaient le thème du jour. Histoires d'écureuils et de noisettes, de boulanger, de fleuristes, de jardinier, de cuisine, de courses, de billes... L'idée de la ferme et de l'affiche prête à l'emploi me plait bien. Merci pour ce partage. cool

    1
    Samedi 8 Août 2015 à 14:29

    Chouette idée, merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :